Les "Blue Fox" d’Arlon auront dû patienter près de trois années. Mais cette fois, les travaux de leurs nouvelles installations ont bien débuté. Un dossier qui a eu du mal à voir le jour, notamment sur le premier site qui s’était avéré non-conforme.

"En effet, le premier dossier est encore antérieur et il était prévu du côté de l’Hydrion", explique Olivier Selis, le président du club. "Mais c’est un problème au niveau du sol qui eut raison de sa construction. Le nouveau projet qui va voir le jour est lui situé du côté de Waltzing. Nous aurons un terrain, un club house ainsi qu’un parking mais qui lui ne fait pas directement partie de notre projet mais qui sera bien à la disposition des autres clubs sportifs."

Un emplacement qui avait fait grincer des dents une partie de la population locale qui craignait des nuisances dues à la future fréquentation du site. Mais les explications fournies pas le club ont porté leurs fruits.

© Vecteur V

"On a communiqué pour rassurer tout le monde", explique ce dernier. "Tout sera mis en place pour rendre l’accès à notre site sans trop de désagréments pour les habitants du village."

Si bien que dans un premier temps, un tout nouveau terrain sera à la disposition des quelques 400 joueurs du club pour l’été prochain. Un terrain qui présentera des qualités encore supérieures à celui qui est à leur disposition du côté de l’Adeps à l’Hydrion.

"Pour l’instant, nous jouons sur un terrain typé multisports alors que sur le nouveau site, il sera 100 % aux normes de la FIH. Ce qui pourrait permettre à nos dames d’évoluer dessus si nous montions en D1," précise le président. Mais c’est aussi au niveau de sa disponibilité que l’on pourra faire bouger les choses. Il sera toujours à notre disposition, même en période scolaire, ce qui nous permettra de mettre des stages en place plus facilement. Ajoutez à cela, un club-house pour accueillir tout le monde dans les meilleures conditions." Notons encore que, toujours en collaboration avec la commune d’Arlon, qu’un deuxième terrain est dans les cartons du club. Et celui-ci pourrait voir le jour si le nombre d’affiliés devait connaître un gros accroissement.

© Vecteur V