Luxembourg

Quatre équipes peuvent encore la décrocher. Libramont en tête alors qu'ils se accueillent Marloie ce vendredi soir, une équipe qui pourrait saisir l'occasion en cas de succès. 

C’est l’affiche de la huitième journée. Le leader Libramont accueille Marloie, le grand favori pour le titre. L’enjeu de la soirée, c’est d’abord le gain de la tranche qui envoie au tour final. Quatre équipes peuvent encore la décrocher. Si Libramont s’impose, c’est dans la poche. En cas de partage ou de défaite, Vaux-Noville, S-Hubert et Marloie seront à l’affût.

"Nous voulons cette tranche", affirme Baptiste Jourdan, le grand absent du choc. Le week-end dernier, il a pris deux jaunes. "Ce sera l’exclusion la plus stupide de ma carrière, peste le jeune défenseur. La première jaune est un peu sévère mais la deuxième est logique. C’est la première fois, et clairement la dernière, que je faisais ce genre de simulation dans le rectangle."

Le voilà bien puni puisqu’il manquera le match au sommet. On pourra toutefois compter sur lui pour mettre l’ambiance parmi les supporters. Il se dit même qu’il est prêt à offrir un fût de bière en cas de victoire.

"C’est parti d’une blague sur Facebook avec mon équipier Mathias Toussaint. Qui sait, peut-être offrirons-nous ce fût à deux !"

Si Libramont veut gagner face à Marloie, ce n’est pas uniquement pour la tranche. Les Mauves estiment qu’ils ne sont pas suffisamment pris au sérieux. "Certains pensent que nous sommes premiers uniquement en raison d’un calendrier plus favorable. Nous venons de réussir un premier test en nous imposant à Ethe. En championnat, Marloie et Saint-Hubert ne se sont pas imposés là-bas. Ce sont toujours ces deux équipes qui sont citées pour le titre. On ne parle quasiment pas de Libramont dans la presse."

Il faut préciser que Marloie et Saint-Hubert ont ouvertement déclaré et répété leur envie de monter en D3 pendant que Libramont voulait "faire mieux que la saison passée". Cela veut donc dire finir troisième. "Le souhait du comité, c’est de se qualifier pour le tour final et vendredi, cet objectif pourrait être atteint. Si nous battons Marloie, je pense que nous pouvons devenir un candidat au titre."

Baptiste Jourdan estime que Marloie ne part pas favori. "Nous sommes chez nous et nous pourrions l’emporter à l’envie et au caractère. Sans oublier que nous savons aussi faire le jeu. Bien sûr, Marloie est costaud mais nous avons les moyens pour gagner." Et marquer les esprits !