Après la victoire de la journée inaugurale contre Ethe, les Borquins sont au repos forcé.

Samedi en fin d’après-midi, ils avaient appris qu’un joueur du noyau B avait été testé positif au Covid-19. Aujourd’hui, on sait qu’un deuxième joueur de cette équipe B est positif. A quelques heures seulement du match à Freylange, le groupe avait décidé de ne pas jouer.

"Il faut savoir que l’équipe A et l’équipe B s’entraînent sur le même terrain, utilisent le même matériel, touchent les mêmes ballons", explique le coach Thierry Jourdan.

Tout le groupe A est allé se faire tester. Ceux qui ont passé leur test dimanche ont déjà reçu les résultats : tous négatifs. Mais la majorité ont été testés lundi. "Nous savons déjà que le match de samedi contre Longlier est reporté", ajoute le coach. "Si un seul membre du noyau reçoit aujourd’hui un résultat positif, c’est aussi le match du dimanche suivant contre Meix qui sera reporté puisqu’il faut ajouter treize jours à partir du test."

Pour l’instant, deux des trois premiers matches de la saison sont déjà reportés pour Saint-Hubert. Un troisième le sera peut-être aussi dans les prochaines heures. " Nous avons joué le jeu à fond, nous n’avons pas triché", martèle le coach. "Est-ce que tous les clubs seront aussi honnêtes que nous quand on voit maintenant quelles sont les conséquences d’un cas dans son noyau ?" 

Thierry Nicolay a la possibilité d’organiser un entraînement ce soir avec les joueurs négatifs. Il surveille son GSM pour avoir les résultats de ses joueurs. "Tout en sachant que c’est médical et qu’ils ne sont pas obligés de me tenir informé."