Attendue en Gaume, la décision du juge des référés du tribunal de première instance de Bruxelles au sujet est tombée ce vendredi. Le juge a décidé de ne pas suivre les Virtonais qui demandaient à être réintégrés en D1B, indique l’avocate de la fédération.

En indiquant à la fin des plaidoiries qu’il ne rendrait pas sa décision avant début septembre, le juge des référés du tribunal de première instance de Bruxelles avait déjà montré qu’il n’avait pas été très sensible aux arguments du club gaumais. Le championnat de D1B avait en effet pu reprendre sans les Virtonais.

Le juge a confirmé les décisions de ses prédécesseurs et les Virtonais sont donc condamnés à évoluer en D2 ACFF cette saison. Voilà qui n’est pas bon signe pour le club du sud du pays.

La décision du juge des référés ne met, pour l’instant, pas encore un terme aux actions des Gaumais. En référé, le juge ne prend que des décisions en urgence. Le fond du dossier ne sera traité qu’en septembre 2021. Et les Gaumais sont attendus dans cinq jours devant une autre instance puisqu’ils avaient interjeté appel après la décision de l’autorité belge de la Concurrence. Les dirigeants gaumais n’avaient pas caché qu’ils réfléchissaient déjà à d’autres actions.

Si le combat devant les tribunaux n’est, peut-être, pas encore terminé, au niveau sportif par contre rien ne bouge.

Contactés, les dirigeants gaumais n’ont pas encore voulu réagir, mais ils avaient laissé sous-entendre devant le juge que le club serait contraint à la faillite s’ils n’étaient pas entendu. Après avoir déclaré forfait en Coupe de Belgique ce week-end, le club vert et blanc ne semble pas vouloir mettre sur pied une équipe pour la D2 ACFF. L’avenir du matricule 200 semble donc plus que compromis.