Je tire sur l’élastique depuis le début de saison et je ne veux pas qu’il casse au niveau familial", note Randy Nzita, qui réside à Hersérange (Longwy). "J’ai senti qu’il y avait besoin de moi au début de la saison et encore quand Éric Picart a stoppé. Maintenant que David Lion est revenu et qu’Eddy Raskin a été désigné comme coach, je peux stopper. Je suis venu à Givry pour le plaisir et il était là. Mais entre la famille et le plaisir, je choisis la famille. Je rentrais parfois après une rencontre et mes proches n’étaient pas au top. Je veux être plus présent pour eux."

Randy Nzita, qui a assuré le bref interim avec Philippe Gouillier, n’a-t-il pas digéré le fait que le club ne songe pas à lui pour reprendre l’équipe ?

"Il est évident que cet argument aurait pu faire pencher la balance et que ce challenge pour débuter comme coach m’aurait plu, mais je comprends aussi le club qui fait confiance à Eddy Raskin", note l’homme qui ne fait pas une croix sur sa carrière.

Randy Nzita était arrivé en 2020 à Givry en provenance du FC Arlon.