Luxembourg L’Houffalois a surpris à Bouillon en montant sur le podium des championnats de Belgique Enduro.

Rémi Cara n’est pas un spécialiste de l’Enduro. Mais l’Houffalois a su profiter de ses qualités techniques pour prendre la troisième place lors des championnats de Belgique à Bouillon.

Rémi, comment vous êtes-vous retrouvé au départ de cet Enduro ?

"Quand le timing tombe bien, j’aime bien venir rouler au Grand Raid Godefroid, dans le combiné qui reprend à la fois le classement de l’Enduro et du 45 km du dimanche. Et donc, pour pouvoir être en ordre utile au classement général, je me devais de réaliser une bonne journée samedi. Donc, j’ai joué le coup à fond."

Pourtant, le niveau était particulièrement relevé avec 400 participants, dont le gratin belge et quelques pilotes étrangers…

"Je savais que tout le monde allait être motivé puisque cette course servait aussi de support au championnat de Belgique. Mais je sais que j’ai une bonne technique et que la condition est là. Et tout s’est vraiment bien passé, notamment sur une des spéciales où il y avait une grosse partie de légère remontée et de relance."

C’est-à-dire…

"On avait une première partie avec une descente assez technique et puis, le tracé était légèrement en remontée, et cela pendant près de 300 mètres. J’ai pu faire parler ma puissance et aller chercher une grosse différence par rapport aux purs spécialistes de l’Enduro. Je remporte cette spéciale avec près de 15 secondes d’avance."

Une troisième place, c’est tout de même inespéré…

"J’envisageais une place dans le top 10 pour être bien placé au combiné mais jamais d’aller sur ce podium. En tout cas, grâce à ce résultat, j’ai pu faire ma course en cross-country avec sérénité et je me suis imposé au sprint face à Tom Ingelgom. Cela m’a permis de faire coup double et même coup triple avec un podium, une victoire et une première place au général."