En effet, les autorités nationales espèrent encore et toujours une évolution favorable de la situation sanitaire pour disputer les matches restants. "Il n’y a dix équipes à notre niveau et nous avons déjà disputé deux journées", explique Patrice Mullenders, le manager du club de Virton. "Et comme nous évoluons en semaine, cela pourrait permettre à chaque club de trouver des dates pour jouer les rencontres restantes. On va donc rester attentif à l’évolution mais il est clair que la situation sera compliquée pour certains clubs qui font appel à des joueurs venant de l’étranger." Rayon bonne nouvelle, il n’y aura pas de descendant cette saison. Une bonne chose pour l’équipe de l’EBS qui avait commencé leur championnat sur deux défaites.