Après une première victoire à Chastres B en ouverture du championnat (0-2), Sibret pouvait aborder avec sérénité sa première rencontre de la saison à domicile. Seule ombre au tableau, la numéro 10 sibrétoise, Sophie Strepenne, était blessée à l'épaule pour cette affiche. Cependant, les Flamandes prirent les Ardennaises à froid. Dès la 3ème minute, Brasschaat ouvre la marque (0-1). Dans la foulée, Roumani a l'opportunité d'égaliser mais l'ailière de poche se montre trop altruiste et gaspille une belle possibilité.

Un premier coup de massue qui dictera la suite de la rencontre. Dépassées, les filles de Jean-Louis Devahive se font surprendre une nouvelle fois sur un long ballon à la 13ème. Lissa Boeren, lancée dans le dos de la défense fixe Vague d'une frappe croisée imparable (0-2). Le festival se poursuivra quelques minutes plus tard. À la 22ème, la même Lissa Boeren se jouera une nouvelle fois de l'arrière garde sibrétoise avant de planter un doublé (0-3). Si Mathieu heurtera la barra transversale de De Braekeler peu avant la demi-heure, le score ne bougera plus à la pause. En seconde période, le scénario du premier acte se répète. À la 65ème, montée au jeu, Soraya Masumbuku profite d'un excellent centre de la gauche pour couper parfaitement au premier poteau (0-4).

Le calvaire de Sibret se prolongera avec un cinquième but qui tombera cinq minutes plus tard, des oeuvres de Domenica Van Ginneken pour donner une allure définitive au score (0-5). Une lourde défaite pour Sibret qui devra se reprendre dès la semaine prochaine face à Westerlo, solide client de cette D2, en se montrant plus agressive dans les duels et plus justes en phase de construction. Florent Maron