Pas de Benjamin Rogiers dans l’équipe du Logis Auderghem qui se déplaçait donc sans véritable premier joueur.

Pour pallier cette absence, c’est Anthony Maeck, coach de l’équipe, ancien série A mais désormais B4, qui était aligné.

Devant une bonne chambre d’un peu plus de 150 personnes, le quatuor offrait une belle résistance et tant Martin que Dion poussaient leurs adversaires à la belle.

Ce dernier avait même deux balles de match qu’il ne pouvait conclure. La perte du double fixait le score à 0-4 pour les bruxellois.

Aye - Logis 0-4

Technique

Lobet (B0) - Vitta (A21) -8, -5, -5

Martin (B0) – Bierny (A15) 15, -7,-7, 8, -7

Dion (B2) – Maeck (B4) 7, -5, 7, -9, -6

Double : Robert/Martin – Vitta/Bierny 10, -5, -7, -6