Luxembourg

1 000 traileurs présents au coeur de la vallée de l'Aisne ce samedi pour l'HADT

Deux éditions de l’Hard’Aisne Durbuy Trail auront suffi à convaincre les plus sceptiques, s’il y en avait encore après la première, parmi les puristes du trail.

En effet, après avoir déjà réuni 460 traileurs pour son baptême en 2017 sur deux parcours, 17 et 42 km, l’HADT en a accueilli 200 de plus il y a douze mois, 650, sur trois traces, 12 km, 25 km et 53 km. Ce samedi, ils seront carrément 1 000 à se lancer sur trois distances une fois de plus (16 km, 30 km et 55 km), au départ du terrain de football de Bomal (Durbuy).

Une vallée de l'Aisne appréciée

Et le dénivelé positif piquera au moins aussi fort que les bornes aux mollets. Sur 55 km par exemple, 2 500 mètres de D+ sont annoncés. "Les coureurs apprécient beaucoup la vallée de l’Aisne", avance Stéphane Bonjean, de l’ASBL organisatrice, Hard’Aisne Durbuy Sport. "Il s’agit d’une des plus belles vallées du pays, pour son écho féérique, avec des falaises abruptes et par la force des choses un gros dénivelé."

Par ailleurs, Hard’Aisne Durbuy Sport, c’est aussi une véritable bande d’amis et d’amoureux de trails.

"On tire tous dans le même sens, on a un excellent esprit de groupe", poursuit Stéphane Bonjean. "Traileurs nous-mêmes, on est aussi présent sur beaucoup de parcours, et les gens nous connaissent, ainsi que notre bonne humeur. Des coureurs nous disent que l’HADT fait partie des dix meilleurs trails belges. On refuse encore des gens, mais on a des engagements à respecter."

Sans dévoiler le parcours, Stéphane Bonjean adresse un conseil aux participants du 55 km. "Ne partez pas trop vite, car si les dix premiers kilomètres seront roulants, derrière, cela sera autre chose."

Tous s’impatientent de déguster les costaudes surprises.