Luxembourg Neufchâteau B et Saint-Hubert ont brillé ce week-end en Coupe AWBB. Les deux formations luxembourgeoises se retrouveront en huitièmes de finale.

Vendredi soir, l’équipe P1 de Saint-Hubert avait donné le ton en ouverture des seizièmes de finale de la Coupe AWBB. Les Borquins ont réussi une belle performance en se payant le scalp d’Haneffe, formation de R2 (87-81). Le lendemain, c’était au tour de Neufchâteau B (R2) d’entrer en piste face à Quaregnon (R1). Malgré un début de partie catastrophique, les Chestrolais ont réussi à inverser la tendance.

"Nous étions au courant du résultat de Saint-Hubert avant le début du match, et surtout, que nous pouvions les retrouver au prochain tour , explique le coach de Neufchâteau, Nicolas Eppe. Mes joueurs n’ont donc pas dû aller chercher bien loin leur motivation. Ils ont sorti un gros deuxième quart-temps (17-8) pour repasser devant à la pause (34-33)."

En début de seconde période, Neufchâteau B fait jeu égal avec les Hennuyers avant d’appuyer sur l’accélérateur. "Le tournant du match ? C’est la bombe de Simon Bizimana pour faire 70-64. Il conclut une superbe action collective. En face, ils ont eu les jambes coupées pour les deux dernières minutes de la partie. C’est une très belle victoire, pourtant, nous avons préparé cette partie comme n’importe quelle autre. 65 points encaissés face à une R1, c’est de bon augure pour la suite."

Outre le championnat, les hommes de Nicolas Eppe vont désormais pouvoir regarder leur prochaine échéance de Coupe AWBB avec ambition. Hasard du tirage au sort, Neufchâteau B recevra Saint-Hubert pour un derby inattendu. "Lorsque vous vous hissez en huitièmes de finale, c’est certain que vous allez ensuite essayer d’aller le plus loin possible. Même si Saint-Hubert évolue en P1, je me méfie d’eux. Ils ont déjà battu deux R2 ainsi que Ciney, qui est leader de la R1. D’autant plus que nous partirons menés de 8 points suite à l’écart de division. Néanmoins, j’ai le sentiment que cette équipe peut nous correspondre."

Outre l’aspect sportif, cette affiche aura également une saveur particulière pour les deux clubs. "Nous sommes en collaboration avec Saint-Hubert pour nos jeunes U14 et U15 , explique le mentor chestrolais. Ce sont nos amis. Sans oublier qu’au sein de l’équipe première borquine, il y a énormément de gars qui ont déjà évolué pour les deux formations. Ce sera une belle fête pour le basket luxembourgeois. Peu importe le club qui sortira vainqueur de ce duel, toute la province y sera gagnante.