Stabulois A face au Stabulois B, ce duel fera office de grande reprise du volley régional une semaine avant l’heure fatidique. Pourtant, personne ne voulait de ce duel au sein du club d’Étalle. Depuis l’accession de l’équipe B en Promotion, le comité avait en effet introduit une demande pour que ses deux équipes évoluent dans des séries différentes.

“C’est une aberration totale
”, clame Nicolas Bodard, coach de l’équipe A et entraîneur au sein du Stabulois. “La philosophie du club est de miser sur ses jeunes. Nous en avons énormément dans les deux équipes, et nous ne pourrons pas les faire jouer à la fois en A et en B. Nos joueurs prometteurs ont besoin de jouer. Je déteste cette option fratricide. Nous voulons essayer de faire progresser tout le monde ensemble alors que le week-end nous allons nous opposer ? Ça ne va pas. Les dirigeants de la fédération de volley Wallonie-Bruxelles ne nous ont pas écoutés.”

Une situation d’autant plus dommageable qu’elle risque de créer des tensions au sein des deux équipes messieurs. “C’est envisageable, oui”, avoue Nicolas Bodard. “Ce sera mon rôle de les faire disparaître le plus rapidement possible. Ce n’est pas bon de devoir diviser nos forces pour la saison à venir, on a besoin de tout le monde. D’autant plus avec neuf joueurs aux études. Heureusement, certains clubs se montrent compréhensifs sur Louvain ou Liège par exemple, et acceptent d’encadrer nos joueurs durant la semaine. Bien entendu, ce n’est pas pareil que de s’entraîner au sein de son propre club.”

Sauvé la saison dernière avant l’arrêt de la compétition suite au covid-19 le Stabulois A essayera de faire encore mieux cette saison. “Je pense que nous aurions pu viser la sixième place la saison dernière si le championnat avait été jusqu’au bout. Nous voudrons donc faire aussi bien, en allant, pourquoi pas, décrocher un petit bonus. Je le répète, j’ai beaucoup de jeunes dans mon effectif, avec notamment un passeur de 16 ans. Il faudra le mettre en confiance. Des joueurs d’expérience ? Les plus âgés ont 21 et 24 ans. Quant à l’équipe B visera quant à elle le maintien avant tout pour sa première saison à ce niveau. Depuis mon arrivée, j’ai toujours eu cet objectif à long terme d’avoir des équipes réparties sur différents niveaux pour offrir la chance aux jeunes de progresser.”

Si l’opposition entre les deux équipes du Stabulois n’est pas vue d’un bon oeil au sein du club, Nicolas Bodard assure que cette affiche “sera tout de même une fête pour tout le club”.