Du côté du Boca-Junior Libramont, Youssef El Majdoub a été repris en équipe nationale française la semaine dernière. « Cela faisait quatre ans que je n’avais plus été appelé parce que j’avais changé de Fédération à la suite de mon déménagement, explique-t-il. Maintenant, les bons résultats obtenus avec Libramont ont permis de me redonner un peu de visibilité. J’ai été appelé pour une journée de sélection. Nous étions dix-huit joueurs venus du Nord de la France. Tout s’est bien passé. Pour moi, c’est un plaisir de revenir en sélection. J’ai porté le brassard de capitaine dans le passé. C’est toujours une fierté de porter ce maillot. Ici, un nouveau cycle débute et nous repartons à zéro. La Fédération a indiqué vouloir compter sur moi pour les prochaines échéances. »

Les prochaines échéances, ce seront l’Euro en novembre prochain et la Coupe du Monde en 2023. « Mais il faut réaliser un bon Euro pour se qualifier, dit le Libramontois. Nous avons une année pour nous préparer et pour mettre les bouchées doubles. Cette sélection, elle est dûe à 50% grâce à Renaud Brassart, le président du Boca et à Pedro Marques, le coach de Differdange, qui me laisse l’occasion d’aller jouer en Belgique. »