Curtis Kabeya réagit sur son éviction du RAEC Mons: "Mon équipe était comme une famille et je suis anéanti face à cette décision hâtive"

Un incident le concernant après avoir appris sa non-sélection pour le derby avait forcé le club à mettre fin à leur collaboration.

Curtis Kabeya réagit sur son éviction du RAEC Mons: "Mon équipe était comme une famille et je suis anéanti face à cette décision hâtive"
©Ferriol

Arrivé il y a un an au RAEC Mons, Curtis Kabeya avait réussi son début de saison en plantant notamment 7 buts pour les Dragons.

Malheureusement, ce samedi, alors qu'il venait d'apprendre qu'il n'était pas repris pour le match contre le Symphorinois, l'élément offensif a eu, selon le club, un comportement inapproprié.

Le RAEC Mons a alors décidé de mettre fin à leur collaboration.

Le joueur, après plusieurs heures de silence, a décidé de réagir. Voici sa réaction:

"Tout comme vous, cette nouvelle m'attriste et me choque à la fois. L'aventure au RAEC Mons est finie pour moi.

J'ai appris cette décision ce mardi en me rendant au stade.

Je pense que cette décision est disproportionnée malgré les mots qui ont pu dépasser mes pensées. Durant ces quelques mois, j'y ai mis tout mon cœur dans ce projet. J'ai fait en sorte d'être au maximum de mes capacités que ce soit aux entraînements ou les jours de match. Ma bienveillance et mon engouement envers tous les membres du RAEC Mons ont toujours été au rendez-vous.
J'ai toujours prôné le respect, que ce soit par de simples gestes qui seront peut-être pour vous anodins tels qu'arriver le premier dans le vestiaire aux entraînements, aider le personnel de nettoyage que soit sur place ou nos matchs en déplacement , apporter la bonne humeur dans l'équipe en mettant de la musique, envoyer des messages de soutien quand mes collègues sont blessés.. Mon équipe était comme une famille et je suis anéanti face à cette décision hâtive.

Après 6 titularisations de suite, une heure avant le match, le staff m'annonce que non seulement je ne jouerai pas mais aussi que je serai en tribune "malgré les entraînements de qualité" que j'ai pu faire cette semaine mais que pour eux je n'étais pas au maximum de mes capacités c'est pourquoi ils veulent me piquer pour que ça puisse me faire un électrochoc. Évidemment la nouvelle ne m'a pas réjoui, comme vous le savez je suis un compétiteur et j'attendais ce match avec impatience même si je savais au préalable que je n'étais pas titulaire de ce match. Ma famille et mes amis m'attendaient sur le terrain pour qu'au final je sois en tribune avec eux. Pour le staff, cette annonce aurait dû "me piquer" mais au contraire elle m'a détruite. Après 6 matchs ayant été titulaire avec 6 buts et 3 assistes je ne pense pas mériter d'être spectateur du match dans la tribune.

Malgré le temps passé au club, mon investissement et mon apport sportif sur les derniers matchs, le club n'a même pas pris la peine de m'écouter, d'entendre ce que j'avais à dire suite au match de samedi et a, dans les 24h/48h pris une décision à chaud.

Le respect dont j'ai toujours prôné est pour moi un respect qui doit se partager mutuellement même si je ne serai jamais au dessus de l'institution du RAEC Mons, je me suis senti humilié, brisé et surtout incompris.Toutefois je remercie tous mes coéquipiers qui m'ont soutenu et défendu jusqu'à la dernière minute. Malheureusement la décision avait été déjà prise par la direction sans me consulter.

Je remercie Frédéric Herpoel de m'avoir permis de vivre une telle opportunité. Merci à mes amis les stewards, merci aux supporters pour tous vos messages de soutien et votre bienveillance. Vous allez me manquer, vous avez été fantastiques!"

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be