Lilou Massart, le BBB en D1, la RAAL championne, Tchalou en Europe et Horny en forme internationale : les moments forts du sport hennuyer en 2022

On a sélectionné cinq temps forts de l’année 2022. Mais on aurait pu allonger la liste.

Nathalie Dumont
Geoffrey Devaux
Julien Gillebert
Jérémy Delforge
Belgian Clement Horny pictured in action during the men elite race of the Exact Cross Essen, stage 4 (out of 8) in the Exact Cross cyclocross competition, Saturday 10 December 2022, in Essen. BELGA PHOTO KRISTOF VAN ACCOM
Clement Horny s'est illustré.

Après le Covid, les sportifs ont petit à petit pu reprendre une vie traditionnelle. L’année 2022 a couronné des équipes, des sportifs et a vu des performances égayer le paysage sportif amateurs hennuyer.

Lilou Massart, championne d’Europe U15

Superbe année pour Lilou.
Superbe année pour Lilou. ©Devaux

La pongiste tertroise de la Raquette Rouge Basècles, passée A5, a encore franchi un cap cette année. En juillet dernier, à Belgrade, elle devenait championne d’Europe en dominant 4-3 la Polonaise Bogdanowicz, classée numéro 2 européenne et qu’elle n’avait jamais battue en trois confrontations. Elle a pu compter sur un mental d’acier. "Lorsque j’ai battu la Roumaine numéro 1 européenne lors des huitièmes de finale, je savais que des portes allaient forcément s’ouvrir, mais je ne pensais quand même pas aller au bout, avait indiqué Lilou."

En ce mois de décembre, la joueuse de 15 ans a atteint les huitièmes de finale du mondial U15 en Tunisie. Belle performance à nouveau pour celle qui va encore progresser.

Clément Horny en forme internationale

Clément Horny
Clément Horny ©Cyclingmedia_agency

Un Wallon vainqueur d’une épreuve internationale de cyclo-cross, c’est un fait rare. Très rare. En s’imposant le 4 décembre sur l’épreuve de Troyes, après avoir terminé la veille deuxième au même endroit, Clément Horny a été le premier coureur du Sud du Pays à s’imposer sur un cyclo-cross de catégorie 2 depuis 2013 et le regretté Patrick Gaudy. "C’est la preuve que j’ai franchi un cap", raconte le vététiste d’Anderlues, qui brille de plus en plus en hiver dans l’autre discipline des labourés. Celui qui vient de se classer dixième à Essen et cumule les Tops 20 sur les grands rendez-vous est d’ailleurs aux portes de l’équipe nationale.

Le Basket-ball Brunehaut en D1 Dames

Le club Basketball Brunehaut réussit une belle première saison en D1 Dames.
Le club Basketball Brunehaut réussit une belle première saison en D1 Dames. ©Dumont

On a l’habitude de dire que petit à petit, l’oiseau fait son nid. Mais à Brunehaut, on avance un peu plus vite. Certes, le Basketball Brunehaut ne brûle aucune étape mais sa promotion en D1 dames a accéléré sa mue. Arrivé avec humilité dans une série dominée par les Castors ou Malines, le BBB a plus que réussi son entrée dans la cour des grands. Encore en R2 il y a peu, l’équipe emmenée par Lorine Gobert suit pour l’instant la ligne de conduite évoquée en début de saison en laissant trois équipes derrière. Et au moment de refermer 2022, le BBB était dans le bon. Sans grande prétention, elles ont réussi cette première étape et il faudra confirmer en 2023 au Brunehall.

La RAAL enfin en N1

La RAAL championne de D2ACFF est promue en N1.
La RAAL championne de D2ACFF est promue en N1. ©Moisse

Il a fallu trois matchs aux Loups pour enfin être sacrés champions de D2ACFF mais après les défaites à Verlaine et à la maison contre la Royale Union Tubize – Braine (venue gâcher la fête à la maison), les troupes de Frédéric Taquin ont décroché leur ticket pour la N1 à Waremme, infligeant une lourde défaite aux Wawas. Promue en D2ACFF il y a quatre ans, la RAAL a dû patienter (notamment avec deux saisons perturbées par le Covid) mais elle a atteint l’un de ses premiers objectifs. En N1, La Louvière fait plus que se défendre et est toujours bien dans la course aux trois places montantes au terme d’une longue saison.

Tchalou le rêve européen

 Les filles de Tchalou peuvent être fières de leur prestation.
Les filles de Tchalou peuvent être fières de leur prestation. ©ÉdA-Vincent Lorent

Comment ne pas tomber sous le charme de Tchalou qui a su gravir les échelons avec ses jeunes et une vraie philosophie ? Une belle évolution récompensée cette saison avec une première participation européenne, un rêve pour tout un club. "2022 fut l'année plus plus brillante pour le club depuis qu'il évolue en division d'honneur", explique Ugo Blairon, l'entraîneur. "En 2015, j'ai coaché mon premier match avec Tchalou devant 20 personnes. En 2022, on a défié Ankara face à 1200 personnes. C'est une formidable évolution. Mais ce n'est qu'un pas de plus dans ce que nous ambitionons. Le club ne cesse de travailler et de grandir. Malgré un petit budget, il met des structures en place pour être le plus professionnel possible. Ce que j'ai le plus aimé derrière cette coupe d'Europe, c'est l'engouement qu'elle a pu susciter."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be