L'affiche a un parfum de D1. À Mons, depuis des semaines, on prépare ce match de gala prévu ce mercredi à 16h contre l'Union Saint-Gilloise. 

Mais en période Covid, les préparatifs n'ont pas été simples même si les mesures sanitaires s'assouplissent alors que l'été est déjà à nos portes. 

Ce match, ce sera aussi une première dans le foot francophone depuis l'arrêt du foot amateur. Après l'événement-test Genk-Bruges qui avait vu 450 spectacteurs prendre place en tribunes et les enfants invités lors d'un amical des Diables Rouges, Mons-Union accueillera 600 spectateurs. C'est-à-dire 400 en extérieur (dont une cinquantaine unionistes) et 200 en intérieur comme nous l'autorise la Ville de Mons. Ces 200 ne pourront pas sortir mais vu la chaleur annoncée, on ouvrira bien toutes les fenêtres de la tribune VIP même si on a une petite terrasse", rigole Gillian Hermand, du RAEC Mons. "Les Ultras seront eux en T2."

S'il restait encore quelques places à vendre ce mardi après-midi, les Montois s'attendent à voir le match sold-out avant de voir le groupe de Laurent Demol repartir en vacances. 

Accueillir une équipe de D1A qui lance sa saison de retour en D1A ne va pas sans concessions: gels, masques, distances, bulles... 

Si Mons se plie en quatre pour organiser cette affiche, "c'est aussi pour prouver le sérieux de notre projet", termine Gillian Hermand.