Mons Le titre en poche, les Borains se motivent comme ils peuvent…

Même s’il y a un pourcentage infinitésimal que le titre lui échappe, le BC Colfontaine a déjà sabré le champagne et au vu du parcours des Renards, on comprend aisément cette petite entorse à la vérité mathématique. Les joueurs de Julien Huybreck ont déroulé tout au long de la saison, comme face à Boussu ce dimanche.

"Je ne pense pas qu’Estaimpuis gagnera tous les matchs qu’il lui reste mais à nous de gagner ce qui doit encore être joué pour que ça ne se discute plus , confie le président Jean-François Catherine. Ce ne fut pas facile vu qu’on était descendus l’an dernier, assez logiquement, mais le coach a su amener avec lui quelques bons joueurs et ça a bien fonctionné, en continuant à suivre notre politique qui est d’intégrer des jeunes. Nous continuerons sur la même voie puisque l’an prochain, nous allons même inscrire une équipe de U21 supplémentaire."

Et le mérite du coach, c’est d’avoir permis aux gamins de progresser, sans les préserver.

"Ils étaient bien entourés mais Julien n’a jamais hésité non plus à les lancer à des moments délicats d’un match. Et ils ne nous ont jamais déçus. C’est peut-être la finale de la Coupe, perdue face à Frameries, qui restera l’unique déception, même si l’absence de Régis Strebelle avait pesé lourd dans la balance."

Maintenant que le verdict est connu, Colfontaine restera concentré sur son sujet. C’est que le groupe s’est fixé un double objectif d’ici la fin de la saison.

"Nous voulons, bien entendu, terminer le championnat invaincus, en remportant nos cinq derniers matchs, mais aussi en atteignant la barre des 100 points de moyenne. C’est envisageable dans la mesure où on doit tourner à 95 ou 96 points de moyenne pour le moment."

Et l’an prochain, l’équipe sera ambitieuse, même si on ne veut pas brûler les étapes.

"La bonne nouvelle, c’est que nous n’aurons aucun départ. Ça donne une solide base quand on voit qu’on a battu toutes les équipes de P1 qu’on a jouées en amical ou en Coupe avant la finale. L’idée sera dans un premier temps de se maintenir et peut-être un jour la régionale. Mais en continuant à faire confiance aux produits du club."