Mons

L'équipe de Sébastien Dieu a remporté la deuxième manche à Neuville (66-79).

Quaregnon retrouve la R1. En deux manches. Et c'est amplement mérité. Le Rebond Neuville lui a certes résisté tant qu'il le pouvait mais les accélérations de Potiez et la puissance de Ngueukampoudeua ont fini par faire la différence.

“Nous étions la seule équipe à avoir battu Neuville dans sa salle, après prolongation”, dit Sébastien Dieu. “Nous nous attendions à un match difficile car c'est une équipe intelligente et très bien coachée. Nous avions mis au point un plan pour les forcer à faire des fautes et pour limiter Sumkay, Elettrico et Debry. Malgré cela, ils ont marqué.”

Quaregnon n'a pas paniqué quand Ngueukampoudeua a compté deux fautes après deux minutes. “J'ai pris le pari de le laisser toute la première mi-temps sur le banc et Niyonkuru l'a très bien remplacé.”

Ce succès, c'est aussi celui des supporters de Quaregnon. Venus nombreux, ils ont mis une ambiance de feu dans la salle, mais toujours dans le respect de l'adversaire. “J'ai connu la montée de l'Union Quaregnon quand j'avais 10 ans et je suis content que mon fils, qui a eu 10 ans avant-hier, puisse vivre ça aussi”, poursuit Sébastien Dieu, qui restera à la tête de l'équipe la saison prochaine.

“Le seul objectif sera le maintien car nous perdons quatre joueurs. Et si nous redescendons, ce n'est pas grave: c'est une équipe jeune qui est là pour apprendre. Potiez jouait encore en P2 il y a 3 ans. Merci au comité de nous permettre de vivre ça.”


Neuville 66 -79 Quaregnon

Rebond : Warnimont 10, Sumkay 11, Debry 2, Herbeto 9, Paulus 13, Elettrico 14, Mottard, Delfosse 2, Velden et D'Alessandro 5.

Quaregnon : Pierzchala 15, Potiez 18, Gilson 5, Besserer 4, Ngueukampoudeua 13, De Rick, Tanghe 8, Dubus, Niyonkuru3, Fauveau 7, Hendrickx 3, Vilette 3.

Intermédiaires : 18-15; 19-17 (37-32), 23- 35 (60-67), 6-12 (66-79)