Frameries - Mons-Hainaut 64-74

En R2B se tenait ce samedi une rencontre entre deux voisins : le JSLB Frameries accueillait son voisin Mons-Hainaut B. C’est le second qui est venu s’imposer (64-74) !

Le public était venu en nombre pour ce derby montois. Dans les gradins, on comptait assurément autant de supporters locaux qu’extérieurs, les décibels ne faiblissant que très rarement.

Sur le terrain, les deux formations débutaient la rencontre le pied au plancher. Se rendant coup pour coup, Frameris et Mons-Hainaut B sortaient des dix premières minutes sur le score de 15-18, sur un 2 points au buzzer.

Dans le second quart, le rythme ne faiblissait pas. Aucune des deux équipes ne lâchait et cela se reflétait au tableau d’affichage : 30-32 à la pause, sur un nouveau buzzer de Mons-Hainaut !

Au retour de la pause, à quoi pouvait-on s’attendre ? Du rythme et encore du rythme, tout simplement ! Ce troisième quart, assurément le plus abouti du côté local, remettait tout le monde à égalité : 48-48 après 30 minutes de jeu.

C’est alors que vient le dernier quart, là où tout se joue. Alors que l’affichage donnait 56-56, Frameries connaissait un invraisemblable passage à vide ! En quelques minutes, Mons-Hainaut enfilait 11 points : la rencontre était pliée, les quelques minutes restantes étant anecdotiques dans l’intensité.

Guillaume Lecocq, coach de Frameries, “regrettait ces quelques minutes de flottement. Ce qui m’agace, c’est qu’on voulait absolument bloquer l’accès à la raquette. Et c’est dans la raquette qu’on se fait punir, par un de leurs deux professionnels présents. Il ne nous a pas manqué grand-chose.”

Du côté visiteurs, “on est heureux de gagner ici. Un derby est toujours spécial. Je suis fier de la maturité affichée par nos jeunes ce soir. C’est de bon augure !”


Evolution du score :
15-18, 30-32, 48-48, 64-74.