Zelzate a démarré fort et a ouvrert la marque dès sa première frappe au but. Pris à froid, les Verts réagissaient vite via Ebosse, à la bonne place sur un coup-franc de Lai. Les Francs Borains continuaient à presser très haut Zelzate et cela payait. Sur un ballon récupéré aux abords du rectangle adverse, Durieux trompait le gardien visiteur. Tout cela en un gros quart d’heure !

"On arrive à vite revenir dans la partie"
, analyse Lorenzo Lai. "On avait mal démarré. Avec nos deux buts, je pensais qu’on allait dérouler. La possession était nôtre, sans pour autant être spécialement dangereux. On n’a pas réussi à réellement mettre du rythme dans cette rencontre."

Gino Pauwels, coach de Zelzate, changeait ses plans et trois hommes à la pause. Résultat immédiat : quelques minutes plus tard, le score passait de 2-1 à 2-3 ! Par la suite, le RFB tentait de pousser mais n’arrivait pas à mettre Trouvé en difficulté. Ce sont même les visiteurs qui loupaient le KO à 15 minutes du coup de sifflet final.

Lorenzo Lai, qui disputait là son deuxième match complet de la saison, regrettait la profusion de longs ballons. "Au lieu de poser le jeu et profiter de nos qualités techniques, on balance vers nos petits attaquants. Certains joueurs ne respectaient pas toujours leur rôle. C’est un match, particulièrement la deuxième période, à oublier."

Dante Brogno, coach des Verts, avait prévenu ses troupes. "Ce qui m’ennuie le plus, c’est l’absence d’engagement. Certains joueurs doivent changer leur fusil d’épaule et montrer ce qu’ils peuvent nous apporter. Avec les absences, certains avaient l’occasion de montrer ce qu’ils valaient à une semaine du championnat. Si on ne met pas plus d’engagement face à Tirlemont, on aura des problèmes. Il y a des choses à améliorer dans l’état d’esprit."