Les Francs Borains ont repris le chemin des entrainements ce jeudi et ils affronteront Symphorinois ce dimanche. 

Le staff a pu compter sur un effectif presqu'au complet pour une séance d'1h30. 

"Seul Cottenceau était en salle en raison d'un torticolis mais c'est l'histoire de quelques jours à peine", souffle Dante Brogno plutôt satisfait de l'était de forme de son groupe à la reprise. " Ils étaient au courant qu'il y avait la balance qui les attendait même si on reste tolérant."

Invaincus depuis le 3 novembre et la défaite à Deux-Acren, les Boussutois ont enchainé six matches sans défaite (dont cinq victoires) consolidant leur leadership en D2 amateurs. 

En 2020? 

Avec cinq points d'avance sur Meux et sept sur la Raal, les Francs Borains ne veulent pas parler de titre. 

"Depuis que je suis en place, ça n'a jamais été évoqué et nous ne le ferons pas maintenant. Nous avons remporté la première tranche, c'est une bonne chose. Il reste 13 matches. Ca peut être très long et très court en même temps. A nous de faire en sorte que ce ne soit pas trop long. L'objectif en début de saison était de réaliser un beau parcours en Coupe, ce que nous avons fait avec une affiche face au Club Bruges."


Des mouvements? 

Avec 27 joueurs lors de la reprise, l'effectif des leaders est plutôt bien fourni. On ne parle donc pas du tout de mercato à Boussu. 

"Le mercato ne nous concerne pas", lance le Carolo. "Pour qu'il y ait une arrivée, il faut un départ. Ce n'est pas à l'ordre du jour. Le noyau mis en place cet été a trouvé une certaine stabilité."