Mons Le gardien Florian Polain troquera la vareuse de Quévy-Mons pour celle de Tertre-Hautrage durant l’été.

Après quatre saisons du côté de Quévy-Mons, Florian Polain a décidé de relever un nouveau défi du côté de Saint-Ghislain Tertre Hautrage, champion de P1. Arrivé sur la pointe des pieds au stade Tondreau, le gardien a rapidement grimpé dans la hiérarchie pour devenir le suppléant de Thibaut De Amicis. Malheureusement, il n’a eu que trop rarement l’occasion de s’exprimer en D3 amateurs. Son départ à Tertre devrait lui permettre de goûter aux joies des titularisations à ce niveau.

Florian, pourquoi avez-vous décidé de quitter le RAQM ?

"C’est le bon moment pour relever un nouveau défi. Je pars en bons termes avec le club qui m’a permis de passer de la P2 à la D3 grâce à la qualité des différents entraîneurs. Mais la saison dernière, j’ai trop peu joué à mon goût. Ce départ doit me permettre d’enfin être titulaire à part entière en D3 amateurs."

La RUSGTH, c’est un choix logique ?

"Oui, sachant que je n’avais pas envie de quitter la région ! Nous avions déjà eu des contacts sans suite l’été dernier. Sachant qu’ils sont maintenant promus et que l’ambiance me correspond, cette décision me semble être la bonne."

Ce club correspond donc aussi à votre mentalité ?

"Je pense, oui. J’ai eu l’occasion de rencontrer des futurs équipiers il y a quelques jours. Ils m’ont bien accueilli et l’entente est déjà bonne. C’est un club qui a une ambiance familiale et j’ai déjà compris que les buvettes pouvaient parfois s’éterniser (rires). C’est ce que je recherchais."

Vous souhaitez évidemment être titulaire mais il y aura de la concurrence…

"Oui, bien sûr. Rien n’est acquis d’avance. Je devrai faire mes preuves face à un coach que je ne connais pas vraiment. Mais j’ai l’avantage de bien connaître cette D3 car j’y ai joué plus ou moins 15 matchs. Et si je preste à mon meilleur niveau, je sais que j’ai ma place dans cette division. Maintenant, ça sera à moi de convaincre l’entraîneur durant la pré-saison."

L’objectif du club sera le maintien, vous risquez donc d’avoir du travail…

"C’est sûr que ça sera sans doute différent du RAQM à ce niveau. Nous avions en effet une défense très solide. J’aurai sans doute plus l’occasion de me mettre en valeur avec mon nouveau club."

Pour terminer, il y a sans doute une date que vous allez cocher au calendrier dès qu’il va sortir.

"C’est clair ! J’attends déjà ce match au Tondreau avec impatience. Ça sera l’occasion de revoir beaucoup d’amis… sans leur faire de cadeaux !"