La saison 2021-2022 sera synonyme de retour dans le Borinage pour Hadjeb Allan. À 22 ans, il ne s’est pourtant exilé qu’une campagne (blanche) au Roeulx avant de rapidement revenir en signant à Hornu.

"C’était important pour moi de revenir dans ma région", confirme cet élément offensif capable de jouer 7, 9, 11. "On se sent toujours mieux à près de chez soi."

Retour de blessure

Après avoir fait ses premières armes en seniors aux Francs Borains, il avait misé sur Pâturages pour obtenir du temps de jeu supplémentaire, voyant ensuite sa jeune carrière prendre la direction du Roeulx. "Malheureusement, sur les quatre matches disputés cette saison, j’en ai joué un seul. Après un tacle, j’ai eu un hématome à la cheville. J’ai même eu peur du tibia-péronné. Heureusement, ce ne fut pas si grave."

Il n’a donc pas connu la frustration de rester à l’infirmerie pendant que ses coéquipiers rhodiens jouaient la saison entière mais cet éducateur spécialisé à Wasmes a déjà faim de football pour le prochain exercice.

Ambitions sportives

"En plus, Hornu a de l’ambition ! On assume, même si on jouera avec des jeunes. Et puis, en rejoignant Hornu, je retrouve des gens que je connaissais déjà. Que ce soit le coach, Schifano ou d’autres joueurs, je connais bien. En plus de voir le club vouloir jouer avec les jeunes, retrouver ces connaissances à jouer dans la balance."

En attendant la reprise, il peaufine sa condition et aspire à jouer les renards des surfaces adverses. " Quand j’étais à Pâturages, on jouait le bas du tableau. Je n’ai donc pas marqué plus de 9-10 buts mais c’est clair que j’aimerai bien améliorer mes statistiques offensives. Après, je ne dis pas que j’en claquerai une trentaine sur la saison non plus mais je me dis que ce sera bien d’arriver à 15."