Les courses flandriennes ont fait vibrer tous les fans de vélo ce week-end avec les deux premières épreuves disputées en Belgique. Avec le Circuit Het Nieuwsblad masculin et féminin et avec Kuurne-Bruxelles-Kuurne.

Mardi, ce sera autour de la Wallonie d’avoir sa première compétition avec l’incontournable Samyn, qui sera à nouveau disputé entre Quaregnon et Dour. Avec là aussi une double épreuve. Une pour les hommes et une pour les dames.

Dans le peloton féminin, on retrouvera la nouvelle équipe wallonne : Bingoal-Wallonie Bruxelles Ladies. Avec plusieurs cyclistes régionales. Comme Justine Vromanne, d’Orroir. Mais aussi avec Julie Debock. Qui connaît parfaitement l’épreuve.

Elle y a déjà participé à deux reprises. Et elle vient de s’installer à Colfontaine. "Le circuit passe dans la rue derrière la maison", s’amuse la compagne de Stéphane Wins, un coureur habitué à enchaîner les victoires chez les amateurs et masters.

"Après avoir habitué dans le Namurois, nous sommes revenus dans la région de Stéphane", commente Julie Debock. "J’ai donc bien pu reconnaître le parcours du Samyn. Pour ma troisième participation, ce sera donc un peu plus particulier comme je serai à domicile. Mais aussi parce que je serai très heureuse de représenter ma nouvelle équipe, Bingoal-Wallonie Bruxelles. Je veux mettre en évidence au maximum les coureurs de notre formation. Je ne regrette pas du tout d’avoir rejoint le projet de Ludivine Henrion."

Un hiver sur Zwift

Ce Samyn sera sa première course de la saison, comme pour la plupart des autres filles. "Mais j’estime que je suis bien préparée", indique encore Julie Debock. "On a fait de bons entraînements avec l’équipe. Et j’ai passé mon hiver sur Zwift, à faire beaucoup de travail spécifique sur les rouleaux, tout en participant à des compétitions via ce canal afin de garder un certain rythme. Je suis impatiente d’être mardi. Le niveau promet d’être très relevé, le parcours sera toujours aussi exigeant. Cette fois, j’espère aller au bout de l’épreuve."