Mons

Jean-Christophe Dessilly, le coach des promus, ne change pas de philosophie. Place à l’enthousiasme !

Et c’est (re)parti chez les Oursons qui réintègrent la D3 nationale avec des ambitions raisonnables. Jean-Christophe Dessilly, le T1, ne place la barre à aucune hauteur particulière mais table essentiellement sur l’envie de bien faire 

"Je vais faire en sorte de la communiquer au groupe et il n’y a pas de raison qu’il ne soit pas réceptif." 

Après quelques tours de terrain (synthétique) en guise d’échauffement, le ballon a d’emblée été le centre d’interêt de cette première séance d’entraînement.

Anciens comme nouveaux, sont déjà apparus affûtés physiquement quand bien même ils n’avaient reçu aucun programme particulier en prélude à cette avant-saison: "Ce n’était pas nécessaire car je ne suis pas persuadé qu’ils allaient le suivre affirme J-C Dessilly. Je leur ai simplement de faire du sport comme bon leur semblait." 

Avec vingt-deux joueurs de champ et trois gardiens, le noyau de l’USGTH apparaît bien balancé dans toutes les lignes pour aborder la compétition sans guère d’appréhensions.

Le recrutement s’est avéré ciblé et s’est limité à une demi-dizaine d’acquisitions: "Nous avons gardé notre confiance en tous ceux qui ont forcé les portes de la D3", conclut le T1. Never change a winning team en somme...