C’est un partenariat unique dans l’histoire du RAEC Mons qui vient d’être signé. L’Albert va collaborer avec neuf clubs de l’entité: Le RAS Ghlin, le RAFC Cuesmes, l'USC Jemappes, le FC Havré, l'OLC Ghlin, l’AEDEC Hyon, le RLC Mesvin, l’Entente Mons-Nord et le FC Flénu. Tous deviennent les partenaires officiels du RAEC Mons. 

Renouer avec l’esprit montois en impliquant les clubs voisins était l'une des promesses du projet de la Renaissance. "C’était un projet qui me tenait vraiment à cœur ! Nous avons choisi de nous rendre nous-même dans les installations de tous les clubs montois car nous savons ce que nous devons aux clubs des alentours", explique le président sportif Frédéric Herpoel. "Très bien accueillis, nous avons senti que les clubs attendaient depuis bien longtemps que le RAEC Mons s’intéresse à eux. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’annoncer ces différents partenariats."

Collaborations dans les centres de formation

Concrètement, le RAEC Mons mettra à l’honneur ses clubs partenaires lors de ses matches en Division 3 ACFF avec des invitations au stade, une montée sur la pelouse des jeunes du club invité ou encore une buvette spéciale. "A chaque match, le club mettra la lumière sur l’un des clubs partenaires", décrit Franck Delcroix, pour le comité exécutif.

"Nous voulons également accentuer les collaborations entre les centres de formations. Nous restons persuadés que nos formateurs apprendront au contact des autres clubs et inversement. Le RAEC Mons a vraiment pour but de faire de sa Dragon’s Academy l’un des pôles d’excellence de la région et ce genre de collaborations renforce notre structure »
, ajoute Fred Herpoel.

Chaque année, la collaboration sera évaluée et deux personnes seront chargées de maintenir des relations régulières avec clubs. "Notre but sera aussi de rassembler tous les clubs montois, autour d’événements communs. Nos juristes seront également à disposition en cas de questions d’ordre administratif pour le club partenaire", termine Franck Delcroix.

Des clubs de l'entité de Mons, seul le Symphorinois n'a pour l'instant pas encore répondu aux sollicitations des Dragons.