Les victoire de Rupel Boom et de Tirlemont ont renvoyé les Francs Borains à la place de barragiste. Les Boussutois étaient bye ce week-end et n’ont pu que déplorer le sort qui était le leur samedi soir. 

Ils joueront donc les prolongations au barrage avec les trois vainqueurs des tours finals des trois séries de D2 (eux débutent le week-end prochain). 

Les Francs Borains débarqueront le mercredi 18 mai en "demi-finale" du barrage, disputée en aller-retour, comme la finale de ce barrage. 

Pour que le RFB reste en N1, il devra donc jouer quatre matches (le retour de la finale est programmé le week-end du 28-29 mai). Sauf si maintenant, Mouscron n’obtient pas gain de cause et est relégué en D2ACFF. Dans ce cas, c’est Mandel qui jouera le barrage.

La réponse de la C-sar sur le dossier Mouscron est attendue le 10 mai mais l'actualité pourrait bouger plus tôt du côté du club hurlu en cas de repreneur ou pas.