Le gardien symbolise le bon début de championnat du club.

Au beau milieu d’une série de trois matchs face à des menacés, le Symphorinois s’en va défier le Kosova Schaerbeek avec le moral regonflé. La victoire face au Léo a permis de reprendre un peu ses distances avec les équipes du bas de tableau et le bilan à mi-saison est clairement positif.

"On est 7e alors que l’objectif est le maintien : on ne peut donc qu’être satisfait, confie le gardien Logan Bauvois. On ne se fixe pas d’autre objectif et même si on avait la chance d’être sauvé assez vite, on essayerait surtout de prendre du plaisir sans se mettre de pression."

Une philosophie que le portier des Chiconniers semble avoir prise pour lui également. Il est en effet occupé à livrer sa meilleure demi-saison depuis pas mal de temps.

"J’ai commencé la saison comme numéro 1 mais après quelques matchs, j’ai été écarté. Je suis de nouveau dans l’équipe et je pense que c’est ma meilleure période depuis que je joue en équipe première. C’est surtout une question de maturité selon moi. J’ai beau avoir seulement 21 ans, j’ai déjà pris pas mal d’expérience ces dernières saisons et en évoluant derrière des garçons comme Sotteau ou Druart chaque semaine, on apprend beaucoup."

Bauvois a aujourd’hui la totale confiance de son staff. La preuve ? Il est redevenu titulaire face au Léo alors que Saigal l’avait suppléé avec brio une semaine plus tôt.

"Je ne m’y attendais pas. J’ai été agréablement surpris et j’ai remercié notre T2 pour cette confiance que j’essaie de rendre sur le terrain."

Confirmation attendue à Schaerbeek ce dimanche…

"C’est en effet un match piège. Face aux équipes bruxelloises, avec de petits gabarits, rapides et techniques, ça n’est jamais évident. Mais on doit faire ce qu’il faut pour ramener les trois points de là-bas. L’écart avec les équipes de bas de tableau n’est pas si important."