Mons Après trois ans de break, il avait accepté de relever ce défi chez les Chiconniers.

À seulement 36 ans, Mathieu Urbain est un des jeunes T2 de la région. Formé à Mons puis passé par Tubize et le Stade Brainois, il a ensuite passé sept années à Saint-Symphorien où il a terminé sa carrière de joueurs à cause d’une grave blessure à l’épaule.

Après un break de trois ans, il a été contacté par le club montois en octobre 2017 pour endosser un tout autre rôle, celui d’entraineur adjoint de Pascal Buntinx.

"Pascal m’a coaché lors de ma période chez les Chiconniers et nous avions déjà une relation particulière à l’époque, confie l’intéressé. Je n’avais aucune expérience en tant que coach quand on m’a approché mais j’ai accepté sans trop hésiter. D’autant que je suis enseignant et que j’ai donc un peu la gestion de groupe dans la peau."

Évidemment , la relation entre les deux hommes a alors évolué. "Nous sommes en contact tous les jours maintenant et nous avons développé une vraie complémentarité. Pascal est quelqu’un d’assez impulsif alors que je suis plus posé. Mon jeune âge permet également d’être très proche des joueurs. En tout cas cela fonctionne car nous vivons vraiment deux saisons exceptionnelles !"

Même s’il n’avait jamais entraîné avant, le monde du coaching n’était pas inconnu au Montois. Il est en effet le fils de Jacques Urbain, ancien entraîneur à succès. Père et fils sont d’ailleurs réunis au Symphorinois, l’ancien coach de l’Union étant depuis peu directeur sportif du club.

"C’est vrai que j’ai grandi dans cette ambiance et pouvoir retrouver mon père dans ce contexte sportif, c’est exceptionnel."

Pascal Buntinx ayant émis le souhait de faire un pas de coté prochainement, est-ce que l’ancien milieu de terrain pense à monter en grade ? " Pour l’instant, j’apprends énormément à son contact. Pascal me donne d’ailleurs de plus en plus de responsabilités. Être T1, ça me traverse la tête et c’est certain que le devenir dans mon club de cœur, ça serait parfait. Mais on verra, je veux profiter de la situation actuelle pour le moment."