Il s’en est fallu d’un rien pour que les Mesvinois ne viennent créer la surprise au Tondreau tant ils ont joué sans complexe, mettant Petron à rude épreuve. Bien organisés, les joueurs de Sébastien Wouters ont longtemps empêché les Dragons de développer leur jeu, un seul but d’ailleurs l’a été sur une phase de jeu construite. 

“Le premier mot qui me vient, c’est fierté, explique Sébastien Wouters. Jouer ce match pour nous, c’était véritablement un cadeau. Tout a été parfait ou presque. Il nous a manqué ce petit but et le 2-0 nous a un peu tués et cassé les jambes. En revanche, il est dommage d’avoir dû faire retirer le penalty sur le 3-0... Mais bon, c’était la fête du foot à Mons.”

Une expression que l’on a aussi entendue dans le camp montois. Il est vrai que le Tondreau était au maximum de sa capacité en cette période sanitaire, les places s’étaient vendues en très peu de temps et les supporters ont mis l’ambiance.

>>>Le résumé du match <<<