Mons

En D3 amateurs, les Chiconniers partageront le stade montois avec Quévy-Mons, déjà pensionnaire du Tondreau.

Les discussions de ces dernières semaines dans la Cité du Doudou allaient dans ce sens.

C'est maintenant officiel : l'équipe première du Rapid Symphorinois évoluera la saison prochaine au Stade Tondreau. 

Le correspondant qualifié du club, Robert Castermant, reconnait que la décision n'est pas forcément prise de bonté de cœur. 

"Le terrain de Saint-Symphorien est trop étroit pour la D3 amateurs. La commune nous avait promis des travaux mais rien n'a bougé. Du coup, nous avons pas d'autres choix que de déménager."

Reste à voir maintenant comment les hommes de Pascal Buntinx vont cohabiter avec le Quévy-Mons de Luigi Nasca. 

Une chose est certaine pour l'instant, le RAQM jouera ses matches à domicile le samedi soir et Saint-Symphorien le dimanche. 

Pour le reste, les négociations entre les deux clubs concernant les détails logistiques devraient être longues.