Les Borains ont annoncé que l'ACFF avait tranché.

Malgré les nombreux arguments avancés ce lundi par le RFB pour contester l’idée de jouer le vendredi 28 février le match remis du 9 février dernier, l’ACFF a décidé d’imposer cette date aux deux équipes et le match se jouera donc à 20h30 au Tivoli.

Un article du règlement permet en effet aux décideurs francophones d’imposer la date. Le club boussutois, qui avait avancé les difficultés d’organisation (avec de nombreux joueurs français qui travaillent ce jour-là) et le manque d’éthique (la Raal ne jouant pas, seul le RFB, qui se produira samedi à Onhaye, peut avoir des joueurs suspendus à l’occasion du choc), prend simplement acte d’une décision mais qui ne l’arrange pas.

Mais l’heure n’est déjà plus à la polémique mais à la préparation des prochaines échéances sportives.