Le Brésilien avait fait les beaux jours du club montois dans les années 70.
Il était donc normal qu'il rejoigne la bande d'Ambassadeurs. D'ailleurs, le RAEC Mons avait annoncé l'arrivée d'autres noms, à ajouter à Vincent Thoelen, Dimitri Mercier, Olivier Berquemanne, Eddy Paternotte, Cédric Roussel, provenant de générations différentes. 
Avec Luiz Carlos Dotto, on fait un bon dans les années 70. 

Le Brésilien, qui fait partie de l'équipe du Centenaire du club, n'a jamais oublié ses années en rouge et blanc tout comme le RAEC Mons n'a pas oublié le feu follet brésilien qui a à son actif plusieurs montées avec Mons (en D2 ou D3).

"Luiz Carlos Dotto est un nom qui fait encore vibrer les plus fervents supporters de l’Albert. Il est l’un des joueurs les plus talentueux que le club a connus", confie Frédéric Herpoel, le Président sportif. "En l’espace de 5 saisons dans les années 70, Luiz a marqué le club de son empreinte, avec notamment une montée historique en Division 2 (1974). Luiz Carlos a toujours une affection particulière pour le RAEC Mons. Quand je lui ai demandé d’intégrer le projet, il était d’ailleurs très ému de cette proposition ! Ce statut d’Ambassadeur, c’est une aussi forme de reconnaissance pour ce qu’il a apporté au club. Avec cette arrivée, nous continuons à rassembler plusieurs générations autour de notre projet !"

© DR