Trois matchs en N1 avaient lieu ce dimanche concernant nos représentants francophones.

RFC Liège - Mandel 3-1

On sentait que Liège approchait de la cible, face à une équipe de Mandel venue pour défendre. Il fallait un penalty logique pour une faute sur D’Ostilio après 19 minutes de jeu pour que Perbut débloque le compteur. Il se créait encore une occasion dans la foulée mais c’est Bruggeman qui, suite à un coup-franc, doublait la mise.
Les Sang et Marine se laissaient surprendre à la 38e par Jalloh, tout juste monté au jeu. Mandel se retrouvait à 10 juste avant le repos, ce qui facilitait un peu plus la tâche des Liégeois.
Mais compliqué d’en profiter et les visiteurs ne laissaient rien passer, alors que Liège galvaudait ses quelques occasions. Perbet inscrivait le 3-1 dans les arrêts de jeu. Un six sur six qui fait du bien. Seule ombre au tableau, la blessure de Nyssen, parti en ambulance.

Liège: Debaty; Nyssen (45e Van Den Ackerveken), Bustin, Lambot, D'Ostilio; Rodes, Bruggeman, Mouchamps (74e Prudhomme), Mouhli (53e Reuten); Lallemand, Perbet.
Mandel: Goblet; Kimpala, Kamy, Libbrecht, Mayele; Hervieu, Chayebi (37e Tsague), Zutterman; Ferber (77e Santos), Kumbi (37e Jalloh), Dhondt (81e Verhaest).
Arbitre: M. Diskeuve.
Avertissements: Libbrecht, Ferber, Mouchamps, Reuten, Tsague.
Exclusion: Libbrecht (2j.).
Les buts: 19e Perbet (1-0), 27e Bruggeman (2-0), 38e Jalloh (2-1), 90e+2 Perbet (3-1).

Francs Borains - Patro 1-1

Dès l’entame, les Borains commettaient beaucoup d’approximations et perdaient trop rapidement le ballon ainsi qu’Hedi Chaabi sur blessure. Après une première alerte de Terwingen, Renson prolongeait un corner de la tête hors de portée de Saussez (0-1). Les Verts ne trouvaient pas la solution pour créer le danger, mais sur leur première occasion, juste avant la pause, Renquin feintait son opposant et enroulait parfaitement pour remettre les pendules à l’heure. Au retour des vestiaires, remis en confiance, ils montraient un autre visage et mettaient le feu dans la défense limbourgeoise. Ils tentaient plusieurs fois leur chance (Lauwrensens, Caufriez, Abderrahmane), cela mais manquait de précision, mais cela avait le mérite d’exister contrairement à la première période. Ils poussaient de plus en plus, mais ne parvenaient pas à faire la différence, malgré deux belles possibilités d’Habbas et Abderrahmane, ainsi qu’un coup franc de Lauwrensens, et devaient se contenter du partage.

Francs Borains : Saussez ; George, Deschryver, D. Chaabi, Abderrahmane ; Habbas, Lai, Lauwrensens, Renquin (76e Durieux) ; Caufriez, H. Chaabi (9e De Oliveira).
Patro Eisden : Belin ; Dijkhuizen, Renson, Corstjens, Vandergeeten ; Massengo, Gueroul, Arénate, Terwingen (65e Bamona), Bounou (90e +2 Baysal) ; Brouwers (76e Naudts).
Arbitre : M. Fédérico.
Avertissements : Massengo, Brouwers, De oliveira, George, Dijkhuizen, Renson, Bounou.
Les buts : 22e Renson (0-1), 45e Renquin (1-1).

Winkel - Olympic 2-1

L'Olympic avait l'occasion de rejoindre Dessel en tête du classement, suite à la défaite des Anvesois à Knokke ce week-end. Mais la tâche s'annonçait ardue face à une équipe de Winkel alignant huit matches sans défaites. Les Carolos faillirent ouvrir le score, suite à un coup franc botté par Delbergue côté gauche. Le ballon était dévié par un défenseur flandrien sur le montant du but ! Ito Singa tentait ensuite sa chance, mais son envoi mal appuyé passait largement à côté de la cage.
Les Carolos tentaient de reproduire le jeu en losange qui avait bien réussi face à Heist. Vers la demi-heure de jeu, Winkel héritait d'un penalty converti par Deschelder. les deux équipes regagnaient le vestiaire, sur ce score d'un but à zéro. Les Dogues se montraient plus offensifs en seconde période. Ito Singa héritait d'une occasion en or mais plaçait le ballon lamentablement à côté du but.
L'Olympic se portait résolument vers l'attaque. A cinq minutes du terme de la rencontre, Yassine Delbergue envoyait un missile des vingt-cinq mètres qui ne laissant aucune chance à Kudimbana.
Les Flandriens en avaient plein les bottes. C'est pourtant Deschelder qui plantait son second but pour crucifier Cremers (2-1). Les Dogues ont dominé mais ont manqué de réalisme.

Sint-Eloois : M. Kudimbana, Dujardin, Verhooghe, Reuse, Van de Velde (60e Tall Maki), Voskanian, Beyens, Clyncke (70e Dewaele), Deschilder, B. Kundimbana (89e Waeghe), Pupe.
Olympic : Cremers, Felix, Corneillie, Ghesquière (60e Perreira), Delbergue, Lioka Lima, Ito Singa, Ressa (45e Zorbo), Mansouri (45e Cottet), Guedj, Saïdane (69 Vanderbecq).
Arbitre : M. Stevens.
Avertissements : Ressa, Guedj, Deschilder, Beyens.
Les buts : 35e et 90e Deschelder (1-0 sur pen. et 2-1), 84e Delbergue (1-1).