Les Pépines ont bu la tasse dans le deuxième quart avant de limiter la casse. Basket Namur Capitale – Pepinster 73-45

Saint-Servais. Les Pépines démarraient la rencontre sans complexe, avec notamment une bombe de Bittar (1-5). Elles contrôlaient également assez facilement les grands gabarits locaux, les Namuroises faisant circuler la balle trop lentement. Il fallait d’ailleurs attendre quatre minutes avant que les Rouges ne marquent leur premier panier de plein jeu mais elles infligeaient dans la foulée un 10-0 à leur hôte (11-5). Les visiteuses ne se laissaient pas démonter et malgré quelques maladresses, Mirkovic (1 sur 4) et Bittar (3 sur 7) ramenaient leur équipe dans le coup à l’issue du premier quart temps. Crelot réduisait encore la marque (18-17) avant que les Bleues ne perdent complètement pied. Impossibilité de remonter la balle correctement, plus de shoots ouverts, peu de fenêtres de tir et surtout des reconversions défensives déficientes.

Les Namuroises accéléraient le tempo et inscrivaient un…20-0 en huit minutes. A la pause, la messe était déjà dite (44-19). Un contexte idéal pour la nouvelle recrue croate Klaudia Perisa qui avait déjà inscrit huit points dont deux bombes en huit minutes mais surtout avec 100% de réussite. Compte tenu de l’écart déjà creusé, la deuxième mi-temps n’avait que peu d’intérêt.

Les Pepines avaient tout de même le mérite de relever la tête pour arrêter l’hémorragie en étant plus mobiles derrière mais également en retrouvant des sensations offensives. Important avant la venue du Spirou Ladies ce dimanche, un match à ne pas perdre. Quant aux Namuroises, le déplacement à Liège ce samedi soir sera à prendre avec le plus grand sérieux. Ce sera aussi l’occasion pour Perisa de confirmer face à plus forte opposition.