Namur

L’ex-Taminois s’est parfaitement intégré à l’effectif meutis.

Pur produit de la Jeunesse Tamines, Dylan Jeanmart a rejoint Meux cette saison pour plus de stabilité. "À part gardien, j’ai déjà joué à tous les postes là-bas ! Ce que les dirigeants taminois m’ont proposé en fin de saison ne me convenait pas. Même en P1, je n’étais pas certain d’avoir ma place alors que j’aurais dû. Meux m’a alors contacté", explique le joueur.

Il n’aura pas fallu dix matchs à Dylan Jeanmart pour s’épanouir complètement chez les Verts. "J’ai contacté Paulus avec qui je fais des sixtes et Delvigne qui a joué ici plus jeune. Ils m’ont conforté dans mon idée. Je suis quelqu’un de sympa, qui aime rigoler et boire un verre. Tout ce qu’il y a ici à Meux."

Un état d’esprit qui a facilité son intégration sur le terrain. Arrivé pour jouer comme ailier, Dylan Jeanmart profite d’une blessure de Gaux (genou) survenue lors du premier match contre Rebecq pour évoluer le plus souvent au poste d’arrière latéral droit. Sur les onze rencontres disputées, il en a joué neuf comme titulaire et est monté deux fois au jeu. "Dès mon premier match, je me suis bien débrouillé mis à part le dernier à Couvin-Mariembourg ou je suis passé à côté, je le dis. J’ai d’ailleurs pris une jaune et je suis sorti à la mi-temps car leurs flancs étaient percutants et le risque d’en prendre une deuxième était présent."

Depuis qu’il est à Meux, le polyvalent joueur de 22 ans a déjà passé un palier. "Avec Marco Casto, j’ai gagné en concentration. Quand j’arrive au terrain, je suis dans ma bulle. C’était différent à Tamines. La différence avec la D3 amateurs se fait surtout dans les duels. Je rentre simplement encore plus dedans qu’avant."

Invaincu depuis le début de saison, Meux a l’occasion de prendre temporairement seul la tête de la D2 amateurs ce vendredi soir.

Noyau

Paulus, Boreux, Van Hyfte, Eloy, Palate, Smal, Kinif, Jeanmart, Otte, Moors, G.Baudoin, Kosova, Teklak, Chauviaux, Pignolet, Farikou.

Paquet est suspendu. Lecomte (genou) et Gaux (genou) ont repris la course.