Samedi soir, il retrouvera également un ancien club par lequel il est passé chez les jeunes.

En termes de temps de jeu, le médian aischois Gaëtan Joannès n’est pas malheureux, mais on l’a tout de même moins vu en action ces dernières semaines, avant son retour comme titulaire à Mormont le week-end passé.

"Le coach Manu Rousselle a décidé de faire un peu tourner, mais je ne déméritais pas", raconte le joueur. "Il y a aussi eu une suspension. J’ai pris ma troisième carte jaune contre Spy alors que j’étais monté au jeu. C’est râlant. J’ai été suspendu face à Richelle. L’entraîneur a rechangé l’équipe contre Mormont, un match où on a remis les points sur les i (NdlR : victoire 0-4 après quatre rencontres sans succès) . J’étais un peu déçu sur le moment (NdlR : de perdre sa place de titulaire) , mais j’ai prouvé à Mormont que j’étais important pour l’équipe."

Le petit plus serait de secouer les filets, lui qui ne l’a pas encore fait depuis son arrivée à Aische en provenance de Meux la saison passée. "Non, en effet. Si je pouvais le faire par exemple sur un petit coup franc, ce serait bien (sourire) ."

Pourquoi pas le faire dès ce samedi soir lors de la réception de Jodoigne, un club qui n’est pas inconnu pour notre interlocuteur.

"J’ai joué là-bas étant jeune lors de deux saisons, lorsque j’étais en minimes. Je connais pas mal de gens du comité là-bas. C’est un match qui me tient à cœur."

Jodoigne occupe actuellement la 11e place du championnat (19 points) alors qu’Aische est un peu plus haut (6e-22 unités).

"C’est prenable, mais il faut quand même se méfier. C’est une équipe qui va venir avec ses armes et qui est fort soudée. Ils ne sont pas devenus champions en P1 pour rien. Dans ce championnat, il n’y a pas une équipe qui sort du lot. Former un bloc, c’est vraiment le plus important. Sinon, on aura des soucis. Si on fait comme le week-end dernier face à Mormont, la deuxième partie de saison devrait bien se passer." De bonnes intentions qui demandent confirmation dès maintenant.