Le T1 hamoisien a essentiellement travaillé sur le mental de ses joueurs.

Remercié de l’UR Namur FLV dans le courant du mois d’août, Vincent André a rapidement rebondi au Condruzien début septembre après le départ de Jérémi Sinne pour raisons familiales.

À son arrivée, les Hamoisiens étaient sur un 0/9 et sur une élimination en Coupe de la Province. La donne n’a pas immédiatement changé avec le nouveau T1 aux commandes puisque les Verts ont encore enregistré trois défaites de rang. "J’avais anticipé le calendrier. Je me doutais qu’il faudrait du temps et je m’étais basé sur le déplacement à Profondeville et sur les matchs suivants", reconnaît le coach.

Ce dernier avait vu juste car, depuis cette rencontre remportée 0-2, ses joueurs n’ont enregistré que des victoires. Soit six consécutives. " Le Condruzien a vécu une saison compliquée en D3 amateurs et perdait encore quand je suis arrivé. Je sentais que tout le club était en manque de confiance et assez triste de la situation. Il a fallu revenir aux bases tactiques et à des entraînements physiques pour surtout se concentrer sur le mental. Car quand on encaissait, on n’avait pas les ressources mentales pour revenir. Au fil des semaines, j’ai senti une amélioration. "

Avec cette méthode, Vincent André semble donc avoir trouvé la bonne formule. Pour travailler ce fameux mental, le coach est dans une démarche plus participative qu’il a apprise l’an dernier au travers de diverses formations. "On travaille par petits cycles de deux ou trois matchs. Les joueurs me disent l’objectif qu’ils peuvent se mettre et on voit ce qu’on peut mettre en place pour y arriver."

Toujours dans le même état d’esprit qui consiste à impliquer les joueurs, Vincent André a instauré un rendez-vous hebdomadaire. "Le jeudi qui a précédé notre première victoire à Profondeville, on a soupé tous ensemble. Depuis, chaque jeudi, on mange un bout." Sans oublier les petites superstitions. "Je mets les vêtements que je portais lors de cette rencontre à chaque match."

Reste désormais à voir si la série se poursuivra à Fernelmont-Hemptinne ce week-end. L’objectif : rester invaincu avant de se rendre à la Jeunesse Tamines.