Il est, pour l’instant, le seul cadet francophone à s’être imposé sur la route cette saison. Ce succès, Baptiste Godinache l’a décroché le week-end dernier à Romsée, où il y avait 48 engagés. Au bout d’une échappée. "Je m’étais mis en confiance sur les deux premières courses, en Flandre, avec notamment une neuvième place sur soixante-et-un partants à Neerwinden", commente cet affilié au club Crabbé Toitures-CC Chevigny. "En arrivant en Wallonie, où le niveau est un peu moins élevé, j’espérais donc aller chercher un bon résultat."

Le coureur d’Hotton a obtenu la meilleure place possible, puisqu’il a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur. "Le peloton s’est cassé en plusieurs parties", décrit-il encore. "Quelques coureurs sont partis à l’avant, en facteur. Je voyais que cela ne revenait pas sur eux et je suis parti en contre avec un autre gars. Nous avons rattrapé les trois premiers juste avant l’arrivée. Pour ce sprint dans la bonne échappée, j’ai pris la roue de Jasper Frankish et je me suis imposé. Ce n’est pas la première fois que je gagne. J’avais déjà décroché quelques succès au vélodrome de Rochefort et un sur route. Je suis conscient qu’il ne s’agit pas d’une grande course, mais cette victoire fait du bien et continue de me mettre en confiance."

Il veut poursuivre sur sa bonne lancée ces prochaines semaines. "Je n’ai pas d’objectif précis, je veux juste continuer à progresser et décrocher d’autres bons résultats", poursuit celui qui est actuellement troisième du DH Challenge Ekoï des 15 et 16 ans. "Je me suis bien entraîné. Plus que d’habitude. Avec le coronavirus, j’avais 50 % de mon temps d’école en présentiel. J’ai eu le temps de bien rouler." Ce week-end, il va retourner en Flandre, à Ottergem, avant de disputer les courses de club d’Herbeumont, organisées par son club. "Ce sera relevé, j’essaierai de m’accrocher le plus longtemps possible", ajoute celui qui se définit comme un puncheur. À suivre !