C’était en quelque sorte la rentrée des classes pour Gembloux (TDM2) et Ciney (R1) qui se retrouvaient ce jeudi soir pour leur premier match amical de la saison. 
Les Condruziens n’avaient plus joué depuis le 8 mars à Liège B alors que la dernière sortie des Couteliers remontait au 21 février à Waterloo. Le score est anecdotique à ce stade de la préparation mais il n’empêche que les Bleus ont créé une petite sensation en s’imposant 68-74. 

"Le début de championnat a été reporté à début octobre mais nous avons tout de même repris le chemin des entraînements lors de la première semaine d’août, à raison de deux séances hebdomadaires", souligne le coach Yohan Balthazar. "Cela nous a permis d’y aller crescendo et surtout d’intégrer tranquillement nos trois nouveaux joueurs (NdlR : Chapelle, Husson et De Jaeghere). Pour cette première sortie, je ne voulais pas être trop dans l’exigence mais les gars sont déjà bien physiquement, c’est une bonne surprise." 

Les Gembloutois, de leur côté, ont longtemps mené la danse (52-37 à la 25e) avant de logiquement flancher . "Nous n’avons eu qu’un seul entraînement, forcément Ciney est bien plus avancé", explique Tom Poppe. "Seki Kandi et Piret m’ont bien plu alors que Moray a bossé défensivement mais tout le monde n’a pas le même niveau physique. Il y a eu trop d’initiatives individuelles, donc trop d’erreurs mais c’est logique pour l’instant. On a quatre semaines afin d’être à niveau pour le premier match de championnat à Belgrade."