On mise sur le championnat et la Coupe de la Province de Namur.

Les Natoyennes sont les petits Poucets des huitièmes de finale de la Coupe AWBB, qui leur proposent un match face à Herve-Battiche dimanche à 15h. Comment pourrait-il en être autrement alors que les 14 équipes de R1 sont toujours en lice. À côté, il ne reste que la R2 du Spirou Ladies et la P1 condruzienne.

"On ne s’attendait évidemment pas à sortir de notre poule", confie le coach Arnaud Lange. "Nous étions versés dans un groupe avec deux R2, Neufchâteau et Tilff que nous avons respectivement battus 43-53 et 62-57. Je constate que mon groupe est capable de se mettre au niveau de son opposant."

Ce dimanche (15 h), les Jaunes auront fort à faire face à Herve-Battice, promu de R2 mais demi-finaliste de l’épreuve la saison dernière. Les Liégeoises ont entamé la saison par une défaite et deux succès, dont un très large contre Namur B (68-36), il est vrai déforcé par l’absence de trois pions majeurs retenus avec la D1.

"J’avoue que je ne suis pas renseigné sur les forces et faiblesses de notre adversaire. Je sais juste que c’est très jeune."

Il faudra surtout se méfier de la vitesse de Wera et Slaviero alors que la pivot Bonvoisin marque facilement. "Malheureusement, Bothy est en vacances (NdlR : alors que Dehon est blessée) mais avec la venue de Leroy (Faulx), je dispose d’une vraie poste cinq. Tiffany est difficile à bouger dans la raquette. Elle est adroite sous l’anneau et si cela se resserre autour d’elle, elle sert facilement une coéquipière isolée."

Charlotte Binamé a aussi renoué avec la compétition. Une ailière qui peut se targuer d’une expérience de dix ans en R1, à Libramont et auparavant lors de la grande époque natoyenne. "Je n’ai franchement pas à me plaindre de notre force de frappe offensive mais derrière, on doit éviter de tomber dans la facilité ou l’excès de confiance. On l’a vu lors de notre seul revers de la saison, à Boninne C (68-65). Après quatre participations consécutives aux play-offs, les joueuses ont cette fois-ci l’envie d’aller au bout de l’aventure. La Coupe est aussi un objectif." Bref, Natoye rêve du doublé mais cherchera auparavant à mettre des bâtons dans les roues de Herve-Battice.