Les résultats ne suivent pas et les joueurs expérimentés ne tirent pas les jeunes vers le haut. Le T1 de Ciney a été obligé de prendre une décision radicale.

Gianluca Falzone, Modeste Gnakpa, Tidiane Kourouma et Steve Vanhorick sont envoyés dans le noyau B de Ciney jusqu'à la fin de saison. C'est le choix que l’entraîneur cinacien Claudy Verlaine et son staff ont fait pour espérer faire bouger les choses. "Ça fait un mois que je titille les cadre dans la presse pour qu'ils se bougent. Je les ai même titularisés dans leur poste de prédilection ce week-end contre Raeren. Je n'ai vu aucune amélioration. J'ai donc réfléchi avec mon staff sans aucune animosité et on a pris cette grosse décision de continuer avec les jeunes. Ce n'est pas un coup de tête et c'est toujours regrettable de prendre ce genre de décision car le foot est tellement subjectif", explique Claudy Verlaine.

Du côté de la direction, ce choix est compris. "Je partage cette décision", confie le président Luc Dandoy. " La situation du club n'est pas celle qu'on attendait. Il est temps de réagir."

Les quatre joueurs ont été prévenus hier soir à l'entraînement. "Ils ont fait preuve de beaucoup de politesse et de dignité. Tout s'est passé dans le calme. J'ai même ressenti une forme de soulagement chez eux. Finalement, ils n'aimaient peut-être pas ce rôle de guide pour les jeunes. En tout cas, ils apportaient une véritable chape de plomb sur l'équipe. L'entraînement dans la foulée avec les jeunes s'est très bien passé, avec sérieux et bonne humeur."

A la dernière place du classement avec seulement huit unités, il fallait faire bouger les choses du côté cinacien. "Le club n'a pas envie de descendre. On était obligé de prendre une décision radicale. Avec cette équipe composée à moitié de jeunes et de l'autre moitié d'anciens, la philosophie de jeu n'était peut-être pas suffisamment claire. Je prends cette responsabilité à 300% pour moi. Je sais que ce sera une course contre les points au second tour vu notre position. Mon intuition me dit que les jeunes en sont capables. Après, il n'y a aucune certitude et seul l'avenir nous le dira", ajoute Verlaine.

Mercato hivernal

Le club va donc devoir trouver des remplaçants à ces quatre joueurs. Un premier nom a déjà été officialisé, celui de Vincent Vandiepenbeeck. L'ancien joueur du White Star lorsque Felice Mazzù était à la tête de l'équipe et du RWDM prendra part à son premier entrainement avec Ciney mardi prochain. "On ne prendra pas n'importe qui. On est tenu à un budget serré et à des normes financières bien définies. On ne compte pas prendre 18 joueurs pour se renforcer. Il faudra faire preuve de délicatesse quant à nos choix par rapport aux jeunes qui ont prouvé qu'ils avaient leur place dans le noyau lors de ce premier tour", poursuit Claudy Verlaine.

Les dirigeants ne chômeront pas lors de cette trêve hivernale. "Il devrait y avoir maximum trois renforts supplémentaires après celui de Vandiepenbeeck. On ne doit pas faire n'importe quoi et aussi laisser la chance aux jeunes de s'exprimer", conclut le président Luc Dandoy.