Il l'avait déclaré samedi après la rencontre. Il l'a confirmé ce lundi matin.

Le derby perdu samedi soir face à Couvin-Mariembourg Fraire et le discours du président Christophe Graulus qui a suivi dans le vestiaire après le match auront laissé des traces à l'UR Namur FLV.

A la sortie des vestiaires, le capitaine Loïc Vander Cammen a immédiatement quitté le stade en déclarant qu'il en avait fini avec l'UR Namur FLV. Ce lundi matin, le joueur a confirmé qu'il stoppait l'aventure avec le club. « Un pétage de plomb d'un président après une défaite, c'est une chose. Mais me regarder en me disant que le brassard de capitaine, je peux le retirer et le brûler et dire à certains que je suis capable de saboter un match, c'est dépasser les limites », nous explique le joueur qui a mûrement réfléchi sa décision et qui ne reviendra pas dessus.