"Notre poste 4 américaine a confirmé qu’elle serait toujours bien namuroise la saison prochaine", explique le président namurois Jean-François Davreux. " Arrivée en ce début de saison, elle s’est parfaitement fondue dans le groupe et a pu apprendre à connaître Namur. Une ville qu’elle apprécie malgré les conditions sanitaires difficiles. Courtney, sur le plan personnel n’a cessé de monter en puissance tout au long de la saison. C’est une excellente nouvelle qui s’ancre dans la politique namuroise de vouloir œuvrer dans la continuité et la stabilité." 

Après la reconduction du contrat de la jeune Sarah Dossou, les dirigeants namurois ont effectivement frappé fort. La pivot américaine (26 ans, 1m90) évoluait la saison dernière à Fribourg (16,8 points de moyenne, 8,8 rebonds et 32,3 minutes de jeu) et était arrivée dans la capitale wallonne à l’initiative de Jan Callewaert qui l’avait eue sous ses ordres en Suisse. Elle a confirmé ses bonnes dispositions et est devenue un point d’ancrage dans la raquette (16 points de moyenne, 10,7 rebonds et 31 minutes de jeu). 

Pour rappel, la meneuse hollandaise Jacobina Klerx (ex Spirou Ladies) et l’ailière Hatty Nawezhi (26 ans, 1m86) avaient déjà précédemment signé à Namur. Le noyau se construit tout doucement et le nom du remplaçant de Philip Mestdagh devrait bientôt être dévoilé. Il sera Belge et plus que probablement Namurois.