Les hommes de Defresne sont les premiers à repartir avec quelque chose du Borinage.

Il y a donc bien eu un déclic la semaine dernière chez les Fagnards et même si le résultat est heureux au vu des occasions locales, les joueurs d’Olivier Defresne ont enchaîné avec un nouveau résultat positif.

On ne va pas se le cacher : les Couvinois ont défendu plus souvent qu’à leur tour, misant sur une organisation la moins perméable possible et des reconductions rapides pour essayer de réaliser le hold-up.

C’est pourtant sur une phase arrêtée, mal gérée par les Borains et bien conclue par Charlier, que le score évoluait. Et longtemps, les visiteurs ont cru tenir le bon bout mais sur une approximation de Pessleux, Eugene n’avait d’autre choix que de sortir la grande faucheuse et le leader conservait son brevet d’invincibilité à domicile. "Mais nous sommes les premiers à venir prendre quelque chose ici et c’est un très bon résultat, même s’il y a forcément quelques regrets, analysait le T1 . J’ai déjà vu pas mal d’équipes et à mon avis, le titre est pour nos adversaires de ce dimanche. Je suis certain que le but qu’on met n’est pas hors jeu. Notre buteur est en dehors du rectangle quand le ballon est donné et c’est donc grâce à cette erreur de l’adversaire qu’on est passé devant. Mais c’est aussi sur une erreur de notre part qu’ils ont pu revenir. J’aurais signé à deux mains pour un partage avant le match. On va donc s’en contenter et s’appuyer là-dessus pour continuer à avancer."

"Ce qui a changé depuis quinze jours, c’est l’état d’esprit. Il y a eu une remise en question générale et tout le monde met aujourd’hui son bleu de travail au service de l’équipe."