Les Namuroises ont d’entrée de jeu dominé le jeu intérieur et livré 25 très bonnes premières minutes

Saint-Servais. Les visiteuses prenaient Namur à froid en plantant deux bombes consécutives, via Ramette et Billie Massey (0-6). Les joueuses locales s’installaient alors dans la rencontre grâce à la vista de Vanderwal et l’activité dans la raquette de la puissante Imovbioh. Après cinq minutes, les Rouges avaient refait leur retard (13-13) et à l’issue du premier quart temps, un écart substantiel était déjà créé (24-16). Les Malinoises ne parvenaient pas à trouver de l’espace sous l’anneau et seule De Meyer répondait aux coups de boutoir d’une virevoltante Vanderwal (16 points en première mi-temps, avec un exceptionnel 7 sur 9), de Geldof et Da Silva. A la mi-temps, les Namuroises avaient déjà capté 25 rebonds, pour 16 aux Malinoises, et inscrit 19 points en seconde chance (43-28). Les Namuroises enfonçaient le clou au retour des vestiaires (56-35 à la 25e) avant que le jeu ne devienne plus haché et brouillon de part et d’autre. Les sœurs Massey profitaient d’un relâchement défensif local pour ramener un tant soit peu les Malinoises dans le coup à la demi-heure (60-45). Namur ne parvenait plus à dominer le jeu intérieur lors des dix dernières minutes mais n’était finalement jamais mis en danger. Troisième victoire pour les Rouges dont le niveau de jeu lors des 25 premières minutes est prometteur à dix jours du début de la Coupe d’Europe.

Basket Namur Capitale – Sint Katelijne Waver: 74-55 (24-16, 43-28, 60-45)

Namur : Bestagno, Vanderwal 22 (2x3), Baggio 4, Davreux 3 (1x3), Da Silva 9 (1x3), Geldof 14, De Leyn, Mestdagh 7 (2x3), Imovbioh 15.