Namur L’ex-attaquant liégeois Erwin Senakuku a disputé son premier match officiel avec les Merles.

L’attaquant Erwin Senakuku a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. D’abord annoncé comme transfert à l’UR Namur FLV à la mi-juillet, puis comme transfert à Rochefort quelques jours plus tard après être revenu sur sa décision suite à un différend financier, l’ancien joueur du RFC Liège a finalement signé chez les Merles contre toute attente.

"J’ai toujours été en négociations avec l’UR Namur FLV, je n’ai jamais dit que j’allais signer à Rochefort", expliquait le joueur ce dimanche en début de soirée après son premier match officiel. "Rochefort, cela faisait un mois et demi qu’ils m’avaient contacté mais je leur avais demandé d’attendre ou de trouver quelqu’un d’autre si ce n’était pas possible. Finalement, à la fin, je leur ai dit non. Dans ma tête, ça a toujours été l’UR Namur FLV. Hormis le CAPS Namur et Belgrade quand j’étais jeune, j’ai toujours joué en province de Liège, notamment à Seraing et au RFC Liège. Mais Namur, c’est le club de ma ville. J’habite juste à côté du Stade. Je connaissais déjà Vander Cammen, Cagnina, Vanderlin et Langwi", précisait l’attaquant.

Cela fait une semaine que le joueur s’entraîne avec les Merles. En amical, il a déjà inscrit quatre buts. Face à Visé, il a disputé ses premières minutes officielles. Dans une rencontre où les hommes de Vincent André misaient d’abord sur la défense, Erwin Senakuku a eu un rôle ingrat mais a néanmoins pesé sur la défense.

Et a eu deux belles possibilités : un face-à-face dont la frappe a été déviée en corner (NdlR : celui qui a amené le second but) et une tête détournée par Jaa.

"Je suis à 75 % de ma meilleure forme, je serai prêt pour le début du championnat", terminait Erwin Senakuku qui se décrit comme un attaquant technique et aimant la profondeur. Un profil qui manquait à ce poste.