Namur Le challenge namurois de cyclo-cross s’est terminé dimanche.

Un froid de canard. Un vent glacial. Et des visages rougis par l’effort. Les participants de la dernière manche du challenge namurois de cyclo-cross, dimanche, à Anseremme, n’ont pas tardé à se réchauffer. Car c’est à nouveau parti à fond pour ce dernier rendez-vous de cette belle initiative pour relancer et promouvoir le cyclocross (et le V.T.T.) dans nos régions.

"Cette dernière organisation n’était à la base pas prévue, indique l’organisateur David Hottias. Mais j’ai eu une opportunité pour mettre sur pied une dernière épreuve sur le site de la darse, sur le port de plaisance de Dinant. Je tiens d’ailleurs à remercier les autorités. Cela a donc été une belle manière de terminer notre édition 2018-2019."

Avec de solides luttes pour les victoires. Chez les jeunes, les succès sont revenus à Arthur Senko et Clément Dispa, tandis que l’expérimenté Julien Kaise s’est imposé chez les adultes, dans la catégorie cyclo-cross. Il s’est imposé devant Geoffrey Guillaume, son coéquipier au sein du Team Top Cycles Mazy. "C’était chouette de voir une nouvelle épreuve dans la région, sur un parcours à la fois roulant et aussi technique", indique Julien Kaise.

Dans l’épreuve V.T.T., la lutte a été intense jusqu’au bout, avec Damien Dion, déjà vainqueur à Beauraing, qui a battu au sprint Robin Tournant, avec qui il s’est présenté dans le dernier virage.

"Nous avons en tout eu neuf manches pour notre challenge namurois cette année, ajoute David Hottias. C’est une belle réussite. Surtout que notre challenge grandit chaque année. Nous avons en général de plus en plus de participants. Nous n’avons donc qu’une seule envie : continuer l’an prochain. Nous avons déjà des contacts pour organiser de nouvelles épreuves pour l’édition 2019-2020."