Le cyclisme régional continue d’être à l’arrêt, comme tous les autres sports amateurs. Mais les organisateurs continuent de prévoir leurs épreuves. Celles d’un futur proche tombent cependant les unes après les autres. Mais les plus lointaines gardent espoir. Comme l’emblématique Tour de Namur. Cette épreuve de référence dans le calendrier national est prévue du 4 au 8 août.

"Au niveau du Royal Namur Vélo, nous avons été contraints d’annuler notre épreuve de Vezin, qui était prévue à la fin du mois d’avril", indique Christian Bouillot, le président du club organisateur, au sujet de cette manche de la Top Compétition des cadets. "Pour les rendez-vous plus lointains, en plus du Tour de Namur, nous pensons toujours au Championnat provincial pour les minimes et aspirants, à Rhisnes, qui est prévu le 5 juin."

Et il y aura, aussi, en association avec la Pédale Pansarde Couvinoise, les nouvelles courses de côtes de Couvin, pour les juniors et les cadets. Couvin, une ville qui monte en puissance au niveau du vélo, comme Vresse-sur-Semois, qui a désormais des courses de côtes, mais aussi une épreuve internationale pour les dames. Ces deux villes seront d’ailleurs au programme du prochain Tour de Namur.

"Après avoir dû annuler l’édition 2020 à cause du coronavirus, nous travaillons sur l’édition 2021, pour laquelle nous avons notre parcours", poursuit Christian Bouillot. "Avec un départ à Walcourt, pour une première étape accidentée, qui se terminera à Arbre, au sommet d’un mur où Guillaume Delvaux s’était imposé en 2018. Le lendemain, ce sera notre étape de l’Ardenne, entre Vresse-sur-Semois et Gedinne. Avant une 3e journée avec départ et arrivée à Couvin. Ce ne sera pas un simple circuit autour de l’église, mais plusieurs grandes boucles. Le samedi sera sans doute déterminant, avec un difficile contre-la-montre à Spy. Et le dernier jour, nous partirons de Doische pour notre arrivée habituelle à la Citadelle de Namur."