La cause : une diminution de l'enveloppe budgétaire en cas de descente en P1.

Parti pour rester, le staff actuel de Spy quittera finalement le club en fin de saison. « On a eu une réunion extraordinaire mardi soir vu l'arrêt temporaire ou définitif, on ne sait pas, du championnat. On savait que si on poursuivait en D3 l'an prochain, on pouvait continuer à travailler comme on le fait actuellement. Mais c'était le flou pour la P1 (NdlR : Or, Spy est actuellement descendant) », explique Majid Sbaa.

Durant cette réunion, le comité a annoncé au staff que l'enveloppe budgétaire du club serait largement revue à la baisse en cas de relégation. « J'ai fait mes calculs et il était premièrement impossible de conserver l'équipe actuelle, mais en plus il était impossible de reconstruire une équipe compétitive. De plus, le club ne voulait plus qu'il y ait un T2 dans le staff. Ce rôle allait devoir revenir à l'entraîneur des gardiens. »

Dans ces conditions, Majid Sbaa, Frédéric Frate et Christophe Dumont ont décidé de quitter Spy. « On finira le championnat si celui-ci reprend. L'idée serait de reformer ce staff dans un autre club, peu importe la division. C'est le projet qui importe. En province de Namur, de Hainaut ou de Brabant, tant que ça va aussi au niveau kilomètres. »